Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En 2017, nombreux sont ceux qui lassés de la vie quotidienne, de la violence, de l'égoïsme de notre monde sans pitié du 21ème siècle, rêvent d’un endroit désert où le silence et la nature feraient oublier tout le reste, mais attention ! la solitude est à la fois une amie et une ennemie, il y a ceux qui la recherchent suite à leur vie mouvementée, mais beaucoup de personnes connaissant la solitude, comme les personnes âgées, la détestent et cherchent par tous les moyens à ne plus la subir...

 

Tentez une expérience de solitude !

Tentez une expérience de solitude, dans un endroit loin des tracas de notre société, sur une petite île par exemple ...

Inutile de mettre le cap sur des atolls perdus à l’autre bout du monde pour connaître l'expérience du naufragé. Sans quitter la France, on peut s’isoler et vivre en symbiose avec la nature dans un environnement sauvage, en venant s’échouer sur l’archipel de Molène, dans la région bretonne du Finistère. Entre les jolies petites îles luxuriantes, se cache Quéménès (ou Kemenez en breton), entourée de rochers et de sable blanc, c'est une île de 26 hectares qui a conservé son aspect sauvage, un lieu accueillant, parfois inhospitalier lors des tempêtes...

Quéménès

 

 

 

L’île de Quéménès est située à environ 9 km du continent. Elle mesure 1,3 km de long sur 400 m dans sa plus grande largeur pour une superficie de 30 hectares. Comme les îles voisines, Quéménès a probablement été occupée dès le néolithique, comme en témoignent des menhirs et des chambres mégalithiques. Des fouilles archéologiques ont également permis de mettre au jour des pièces de monnaie datant du Moyen Âge. La Marine Royale trouva également de nombreux avantages en arrivant à Quémènès, en effet l'île disposant d'un puis (qui existe toujours), les navires s'y ravitaillaient en eau potable. La localisation de l'île était aussi très intéressante pour la Royale, en cas de de tempête d'Ouest les navires pouvaient se mettre à l'abri dans la passe Sud-Est...

Archipel de Molène

 

Quéménes est à nouveau habité

En 2007, Suite à un projet ambitieux à l'initiative du Conservatoire du Littoral, un jeune couple s'est installé sur Quémènès, et leurs missions pour réhabiliter ce territoire étaient de : développer une exploitation agricole en appliquant le maraîchage biologique, d'aménager des chambres d'hôtes autonomes en énergie, de promouvoir l'éducation à l'environnement marin ...Pour réussir ce challenge, David et Soizic Cuisnier ont signé un bail de 9 ans avec le Conservatoire du Littoral (propriétaire de l'île)

Ferme de Quéménès

Pari tenu ! depuis 9 ans ce jeune couple sympathique a travaillé dur pour faire revivre le maraîchage biologique et l’élevage de cette ancienne ferme constituée de 11 bâtiments, le pari d'une maison d’hôtes sur une petite île et en autarcie énergétique est également réussi. Depuis, Soizic et David seuls habitants de l'île, vous accueillent dans leur petit paradis pour partager avec eux leur vie de Robinson...
La Ferme insulaire de Quéménès dispose de trois chambres : au rez-de-chaussée se trouve une chambre pour deux personnes et, au premier étage, deux grandes chambres agréables pouvant accueillir chacune deux à quatre personnes. Le rez-de-chaussée abrite également la cuisine et la salle à manger équipée d’une cheminée.

 

Dans chaque chambre de la maison d'hôtes, il y a un sac à dos avec une petite paire de jumelles, une loupe, une gourde, une lampe de poche, des documents sur les oiseaux, les animaux de l'estran, l'archéologie, et un petit carnet. Dans ce petit carnet, les hôtes peuvent laisser un message à ceux qui séjourneront après eux sur l'île, pour leur expliquer ce qu'ils ont vu, ce qu'ils ont fait et ce qu'ils conseillent. Regardez la vidéo en fin d'article pour apprécier le concept de ces chambres d'hôtes sur une île...

 

Quéménes, un laboratoire pour le développement durable

Le Conservatoire du Littoral (propriétaire de l’île) a fait le choix de développer un véritable laboratoire du développement durable sur l’île, en testant les installations techniques suivantes dans la ferme...

  • l’alimentation en énergie de la ferme se fait par un système mixte d’éolienne et de panneaux solaires
  • l’alimentation en eau se fait à partir de la récupération d’eau de pluie et d’un puits
  • le traitement des eaux grises se fait par phyto-épuration
  • les toilettes sont des toilettes sèches
  • l’eau chaude sanitaire est fournie par un chauffe-eau solaire
  • les productions agricoles sont certifiées biologiques
  • l’accueil du public est à vocation pédagogique
  • les produits d’entretien sont certifiés Ecolabel
  • l'éclairage est assuré par des ampoules à LED
  • les robinets sont équipés de limiteurs de débit

 

Quéménes, une expérience unique

Vous serez certain de ne pas vous retrouver avec du monde sur l'île, car seules les personnes louant les trois chambres d'hôtes peuvent y accéder, ce qui représente au maximum 10 personnes + les 3 membres de la famille vivant sur Quéménès...

Ferme de Quéménès

Île de Quéménès 

Un séjour à Quéménès est une expérience inoubliable et unique ! il faut le faire une fois dans sa vie, les personnes qui ont tenté l'aventure vous le diront toutes. Pour rallier l’îlot de Quéménès et sa ferme insulaire, c’est déjà le début de l'aventure, vous remonterez le célèbre Goulet de la rade de Brest, passerez la pointe des Espagnols, le phare du Minou, puis la pointe Saint Mathieu, le sémaphore, le phare et les ruines de son abbaye fondée au VIe siècle, avant une courte escale au Conquet, afin d'embarquer les derniers passagers pour Molène et Ouessant. Phoques et dauphins ne sont jamais bien loin, observez la nature !

Visitez le Site de Quéménès pour connaître les tarifs et réserver

 

Ci-dessous une vidéo de TV Tébéo

Chambres d'hôtes écolo sur Quéménès.
 
 
 
Crédits photos : île de Quéménès
Aller au haut