Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Energie solaire illusion ou réalité

 

Il y a 3 ans, une équipe de tournage venait tourner chez moi une partie du film Energie solaire: illusion ou réalité ? leur matériel fut installé trois jours dans ma maison pour filmer mes installations et une visite organisée pour les particuliers par les espaces info-énergie. Ensuite, ils m'ont suivi chez Leroy Merlin pour filmer mes activités bénévoles sur le développement durable. Puis ils ont consacré 6 minutes pour l'école de mon village bâtie avec la démarche HQE et très économe en énergie, le maire de ma commune a été interviewé pour expliquer le fonctionnement des installations de cette école . Ils ont continué leur documentaire aux Etats Unis, en autres chez Larry Hagman, le JR de la série Dallas. Ce documentaire a eu pas mal de succès dans plusieurs pays et dernièrement la production a tourné la suite en Afrique.

 Tournage pendant 3 jours par une équipe de 3 personnes.

Tournage chez Wetzel

Tournage 2 chez wetzel

 

Pour la fin de ce documentaire, la production de French Connection Films envisage d'organiser en début 2014, une avant-première dans mon village, voici plus d'informations sur ce projet de projection à Baisieux.

La production souhaite organiser une ou plusieurs projections du film Energie Solaire: illusion ou réalité? à Baisieux dans lequel, Monsieur Francis Delrue maire de Baisieux et moi-même Frédéric Wetzel, nous sommes intervenants.  La projection pourra également être le lieu d'un échange entre des professionnels et le public. French Connection propose à la mairie d'organiser cette projection gratuitement. Ils souhaitent la mise en place d'un stand lors de la projection pour proposer les DVD à la vente, par le biais de la mairie ou de l'office de tourisme. Pour les visiteurs qui souhaitent se procurer le DVD avant l'événement, voici le lien pour le commander...

French Connection a un partenariat avec Terra Eco et Ushuaïa TV concernant leurs projections sur les thèmes de la protection de l'environnement, de l'écologie et du développement durable. Cette projection pourrait se faire dans le cadre de ce partenariat et bénéficierait d'une communication très importante.

 

A propos de ce film, pourquoi a-t'il été créé ?

Tout le monde s'accorde pour dire que les énergies renouvelables sont des énergies d'avenir. Pourtant elles sont aujourd'hui très minoritaires au niveau mondial par rapport à l'utilisation des autres énergies, surtout en ce qui concerne le solaire.
Qu'on soit relié au réseau électrique ou pas, producteur pour revendre à EDF ou l'utiliser pour ses besoins personnels, bricoleurs ou novices, l'installation de panneaux solaires n'aura jamais semblé aussi légitimes et faciles, d'autant plus si elle fait l'objet d'aides de l’État ou de crédit d'impôts.
Le solaire, cette énergie née dans les années 50 a fait longtemps figure de mirage. A-t-elle un véritable potentiel de développement ? Comment l'implanter dans notre monde moderne pour en tirer parti de manière intelligente ? Quelles sont ses applications pour les collectivités locales et les particuliers ? Et dans quel habitat peut-on l'implanter ?

Ce film très bien réalisé, répondra à toutes vos interrogations sur le solaire, cette énergie inépuisable à l'échelle des temps humains...

 

Energie solaire : illusion ou réalité ? Résumé de la première partie: les pays développés...

 

Energie solaire illusion ou réalité première partie

Du Nouveau-Mexique jusque dans le Nord de la France, nous partageons l’expérience de pionniers du solaire et adeptes d’un mode de vie soucieux de l’environnement. Parmi eux, l’acteur Larry Hagman, le JR de la série Dallas, qui s’est reconverti en un magnat du solaire en se faisant construire deux énormes murs solaires dans sa propriété des hauteurs de Los Angeles. Nous visitons la première centrale solaire du Nord de la France, qui prouve que le solaire n’est pas réservé aux régions méridionales et les laboratoires qui mettent au point les capteurs de demain, des capteurs si fins qu’on pourra les intégrer aux vitrages des bâtiments.

En dix ans, la production d'énergie solaire mondiale est passée de 1 à 40 gigawatts. Ces 40 gigawatts représentent aujourd'hui l'équivalent de 36 centrales nucléaires, de quoi alimenter 8 millions de maisons individuelles. Le solaire n'est donc plus un gadget, tant dans le secteur résidentiel que dans le secteur industriel. Il est devenu une industrie énergétique à part entière, une industrie dont les possibilités de développement restent énormes, si la volonté politique est au rendez-vous.

 

Energie solaire : illusion ou réalité ? Résumé de la seconde partie: l'Afrique...

Energie solaire illusion ou réalité seconde partie

Un milliard et demi d’êtres humains n’ont pas accès à l’électricité et vivent, sans confort, dans une pauvreté endémique principalement dans les zones rurales isolées. L’energie solaire, dont le coût d’installation est abordable et la technologie relativement simple, est une solution idéale. En Afrique  subsaharienne, où 90% de la population rurale vit sans électricité, les projets solaires sont encore trop peu nombreux ? Qu’est-ce ce qui explique ce manque d’engouement pour une énergie qui présente tant d’atouts pour le continent africain ?

Nous nous rendons dans plusieurs villages du Togo et du Bénin où des panneaux solaires ont été installés à l’initiative d’ONG occidentales. En pays Tamberma, le solaire est utilisé pour fournir lumière à l’école et au dispensaire et permettre de recharger les batteries des téléphone portables. Les avantages sont nombreux en terme d’hygiène et de confort de vie. Dans la région de Kara, le solaire alimente des pompes qui fournissent une eau saine à la population et permettent l’irrigation de potagers de grandes tailles avec un système astucieux de goutte-à-goutte. Ici, la priorité est donnée à la santé de la population et à la création de revenu, pour pouvoir à terme autofinancer une telle installation. Le succès rencontré dans deux villages a engendré des attentes très fortes dans les 42 autres villages du district qui attendent à leur tour le solaire. Mais les installations restent trop peu nombreuses, en zone rurale comme dans les villes.

Pourtant, depuis quelques années, les universités africaines forment des spécialistes. Des entreprises de distribution se créent et de premières centrales solaires sont à l’étude. Les gouvernements des pays africains ne doivent plus hésiter à engager des politiques volontaristes en faveur du solaire et investir pour l’avenir et le bien-être de leurs populations. Quant à ces populations, elles ne doivent plus considérer l’énergie solaire comme l’énergie du pauvre mais bien voir en elle une chance importante de développement local et concerté.


Aller au haut