Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Cultiver des endives dans sa cave

Il y a quelques années (plus de 30 ans), je cultivais mes endives chez moi et, je produisais tous les mois plus de 50 kg, c'était largement suffisant pour ma famille et pour faire plaisir à quelques amis. Maintenant, j'y reviens.

Endives

En automne, je me procurais les racines chez les agriculteurs (que l'on appelle aussi carotte de chicon), elles sont la base de ce légume. Après avoir taillé le feuillage(collet) de ces carottes, d'une coupe bien nette de 2 cm, je les plaçais bien serrées dans une cagette, côté feuillage vers le haut, en comblant les espaces avec du terreau maison ou acheté par sac en jardinerie.

Comment remplir le bac de terreau en tenant les chicons bien droits ? Il y a une astuce : posez le bac sur l'un des grands côtés, déposez les chicons à plat, alternez les couches de terreau et de chicons, ensuite, redresser le bac, c'est aussi simple que cela  !

J'arrosais le tout, ensuite je recouvrais de paille et je plaçais un sac poubelle noir percé de petits trous sur l'ensemble, afin que tout soit dans l'obscurité. Je mettais ces cagettes dans ma cave (on peut aussi les placer dans une pièce non éclairée comme un cellier).

Carottes de chicon

21 à 22 jours plus tard, je récoltais des endives bien jaunes et pleines de saveurs. Ce système peut aussi se faire dans le cellier d'un appartement. C'est comme cela que les anciens cultivaient les endives, naturellement, sans apport d'énergie et sans additif nocif pour la santé.

Chicon

Aller au haut