Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Comment conserver son pain ?

Un excellent article du site AGIR POUR LA PLANETE écrit par Thomas le 11 juin 2012

Comment stocker ou conserver le pain correctement pour éviter un vieillissement prématuré est une des questions qui préoccupe les amateurs de cuisine. Par quelques conseils, Agir Pour La Planète vous montre comment profiter naturellement de votre pain le plus longtemps possible !

Conserver son pain

Pourquoi le pain durcit-il ?

Le durcissement du pain intervient les jours suivants la fournée et se traduit par une perte d’humidité. L’intérieur du pain devient sec, dur et s’émiette facilement. Toutefois, le pain durcit même en étant gardé sous vide, normalement sans pertes d’humidité. C’est surtout l’amidon contenu dans le pain qui est à l’origine de son ramollissement. Le processus naturel de l’amidon aboutit à la perte d’eau de ses molécules intérieures qui se dégradent. Ce qui entraîne un pain dur et sec.

conserver son pain

 

Comment agir pour repousser le vieillissement du pain ?

Pour repousser le plus longtemps possible la perte de l’amidon, il faut que le pain soit dans un processus de réchauffement. Mais prenez garde ! N’allez pas au-delà de 60°C, c’est la température à laquelle l’amidon du blé se reconstruit progressivement.

  • Mettez dans un sac à pain en toile, mieux que le sac en papier du Boulanger car il réuni les conditions optimales pour conserver l’humidité du pain, son côté croustillant
  • Ne le mettez pas au frigo
  • En moyenne, le pain qui est conservé à 7°C met un jour à durcir, alors que sous une température équivalente à 30°C, il peut garder son humidité pendant 6 jours !
  • Bannissez les sacs en plastique, ils augmentent la moisissure potentiellement toxique
  • Huile essentielle de cannelle !!? Une étude réalisée par l’Institut de Recherche en Ingénierie de l’Université de Saragosse a trouvé un moyen de conserver le pain de mie frais plus longtemps grâce à l’huile essentielle de cannelle ! Attention, celle-ci n’est pas incorporée dans le pain, mais bien dans le conditionnement ! Les huiles essentielles en général sont d’efficaces protectrices et conservatrices des aliments
  • Ne pas trancher son pain à l’avance : il sèche plus vite quand il est en morceau !
  • Placez une branche de cèleri, un morceau de pomme et de patate dans la caisse ou le sac où vous conservez le pain. Cela lui permettra de rester tendre
  • Utilisez le four pour lui redonner de la tendresse !
  • Pour profiter du pain de la veille, mettez-le au four à 70°C pendant 5 minutes avec un récipient d'eau à côté (d'ailleurs c'est avec de l'eau qu'on le fait cuir)
  • Pour le décongeler dans le micro ondes, enroulez le pain dans du papier absorbant (essuie-tout) et mettez-le sur une grille en plastique pendant une à deux minutes, selon la taille. Une fois décongelé, laissez le pain se reposer pendant 2 minutes dans le micro ondes. Sortez-le, puis attendez une à deux minutes pour retirer le papier
  • Si le pain est congelé en tranches, mettez le simplement au grille pain, il sera croustillant pour peu que vous l'aimez comme cela !

Conserver son pain

Mon pain est trop sec, dois-je le jeter ?

Non, évidemment !! Même s’il est trop dur, sec, il n’est pas trop tard pour le réutiliser. Voici quelques conseils :

  • Faites des toast : coupez le pain restant en tranches, mettez-le au four avec un peu d’huile d’olive. Conservez-le dans des boîtes hermétiques pour garder les toasts, croûtons de pain le plus longtemps possible ;
  • Faites votre chapelure : émiettez votre pain rassis pour paner un poisson, un cordon bleu ou du poulet. Conservez ces miettes dans un endroit frais et sombre, dans un flacon avec quelques feuilles de laurier ;
  • Faites du Pain perdu : trempez les tranches de pain dans une assiette avec du lait pour qu’elles s’imbibent, puis trempez-les dans du sucre et des œufs mixés. Faites revenir le pain dans une poêle bien chaude avec du beurre. Vous obtiendrez des tartines gourmandes
  • Faites une soupe consistante  : le pain rassis peut être écrasé à la fourchette dans une soupe à base d’eau salée, aillée et agrémentée de sauge. Rajoutez des croûtons ou du gruyère râpé.
Aller au haut