Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Voici un nouvel article commun écrit par Christiane Désir, visible sur nos 2 sites BEE CURIOUS et jeveuxsauverlaplanete.fr

C’est toujours agréable de voir des réalisations concrètes inspirées par ses propres créations, que ce soit par le jardinage, un changement d’alimentation ou toutes autres actions, le partage a cela d’exceptionnel ! En lisant cet article, j’espère que toi aussi tu seras inspiré et te procurera l’envie de créer... Belle lecture :)

Le bricolage est l'une de ses passions favorites, il possède de l'outillage performant et pour certains de ses outils : du matériel professionnel. En général pour ses réalisations, il utilise très souvent du bois de récupération (madriers en provenance du bâtiment, palettes non consignées, bois d'anciens meubles, bois brut d'abattage, etc.) et c'est tout en son honneur.

Mais tu as dû le reconnaître, c'est mon cher ami qui veut sauver la planète Complice Frédéric Wetzel, un sacré bonhomme, je me demande parfois quand est-ce qu'il dort ! Passé maître dans les énergies renouvelables, il s'est dit que sauver la planète rimait également avec "Alimentation saine" et surtout sans "ides" ! 

La cascade de légumes a trouvé sa place contre l'abri de jardin.

Cascade de légumes

Très pratique, tu peux y mettre différentes terres selon tes plans. 

Cascade de légumes

 

La Cascade de légumes sortie de son imagination, son nom vient du fait qu'il y a plusieurs bacs à différents niveaux.

 

Pour cette création potagère, il s'est inspiré de mon article Construction de mon jardin à manger, mais lui, en a fait une cascade de légumes, c'est un grand poète mon cher Frédéric  Complice

Il a absolument voulu le fabriquer totalement en bois de palettes non consignées, pour démontrer que l'on peut créer des choses géniales avec ce bois gratuit, qui après usage va généralement à la déchetterie... Je dis bravo Fred, c'est super !

 

Si toi aussi, tu veux créer un joli jardin à manger, suis ces instructions... Let's go !

Et n'oublie pas "Cultiver un potager, ce n'est pas seulement produire ses légumes, c'est apprendre à s'émerveiller du mystère de la vie." Pierre Rabhi

 

Un super challenge

Contrairement aux planches neuves, qu'il est très facile d'acheter à son fournisseur aux dimensions exactes, ce qui est passionnant avec ces palettes de récupération, c'est qu'après avoir collecté celles-ci, tu peux te retrouver devant plusieurs modèles aux dimensions différentes, d'essences différentes, de qualités différentes...

Le grand défi...

Créer un objet qui a de l'allure, un meuble original, c'est ce qu'il y a de génial avec la récup, tu dois faire travailler ton imagination, ta créativité... avec ce que tu as sous la main ! Avec en prime, un super bonus ! c'est ton invention SourireMême si tu t'inspires d'autres plans, tu peux par la suite, y mettre ta petite touche personnelle Sourire

 

Dimensions

  • Longueur totale du bac principal : 2 m, largeur 0,75 m dans l'endroit le plus large, largeur 0,50 m dans l'endroit le moins large, hauteur des bacs principaux 0,50 m, hauteur avec les pieds 0,70 m.
  • Longueur du bac inférieur 1 m, largeur 0,205 m, hauteur 0,16 m.
  • Longueur du bac suspendu 2 m, largeur 0,21 m, hauteur 0,18 m, hauteur lorsqu'il est suspendu à la potence : réglable de 1,20 m à 1,30 m.
  • Dimensions du petit bac annexe : 0,50 m x 0,50 m x 0,30 m
Cliques sur les schémas si tu souhaites les agrandir ! 

Plan 1

Dimensions du bac principal

Plan 2

Dimensions bac supérieur

.

 

Collecte tes palettes

Pour construire celui-ci, il a utilisé 8 palettes, dont 1 de 1,5 m x 1,2 m avec des planches de 100 mm de largeur sur 22 mm d'épaisseur,  4 palettes de 1,2 m x 1,2 m, avec des planches de 100 mm de largeur sur 22 mm d'épaisseur,  2 palettes de 1,20 m x 0,80 m avec des planches de 70 mm de largeur sur 15 mm d'épaisseur, 1 palette spéciale pour transport d'éléments de clôture très lourds de 2 m x 1,2 m et comprenant des chevrons de 60 x 60 mm et des planches de 180 mm de largeur sur 25 mm d'épaisseur...

  • La palette de 1,5 m x 1,2 m lui a servi à la construction de la paroi arrière.
  • Les 4 palettes 1,2 m x 1,2 m lui ont servi a confectionner les autres parois et le fond du bac principal.
  • Les 2 palettes 1,2 m x 0,80 m lui ont servi à la création des parois du bac suspendu + un bac supplémentaire annexe.
  • La  palette 2 m x 1,2 m lui a servi à confectionner les pieds, les renforts, les 2 potences, le fond et les extrémités du bac suspendu, le fond et les parois du bac inférieur

 

La construction

Pour la construction du panneau arrière, afin que l'ensemble soit solide et rigide, il a vissé et collé en quinconce les planches de bois, sur les 3 pieds arrières et sur 2 planches de renfort, en coupant des longueurs correspondant au 2/3 de la longueur totale (2 m) pour les plus longues, et 1,3 de la longueur totale pour les petites (voir plan 3 et 4 ci-dessous).

Plan 3

Panneau arrière du bac principal

Plan 4

Montage du panneau arrière

Afin que les assemblages soient très solides, il a aussi déduit l'épaisseur d'une planche de 22 mm, une ligne sur 2, pour que les planches de 2 panneaux s'entrecroisent (voir plan 3 ci-dessus et photo de droite, cliques sur ceux-ci pour les agrandir). Bien entendu un panneau qui vient s'accoupler sur un autre, doit avoir les encoches inversées. Dans chaque jonction entre 2 panneaux, en plus de se croiser, les planches sont vissées sur leur pied correspondant, il a reproduit cette opération pour tous les panneaux du potager... Assemblage de 2 panneaux

 

Pour le fond du bac principal, il a confectionné 2 panneaux avec des planches de 100 mm de large X 22 mm d'épaisseur, ces planches sont fixées sur des renforts de 60 x 60 mm (2 pour chaque panneau, mais on peut en mettre plus). Une fois les assemblages terminés, il faut découper les passages des renforts et des pieds fixés sur les parois verticales du bac principal. Ensuite quand tout est bien ajusté à ta convenance, tu fixes ces fonds dans le bas des parois verticales avant et arrière du bac principal, en vissant à travers celles-ci des grandes vis sur les extrémités des renforts (suivant le même principe que mes constructions.)

Plan 5

Fond du bac principal

 

 

 

Le bac supérieur suspendu a été construit de la même façon que le panneau arrière du bac principal, en fixant des planches en quinconce sur des renforts.

Les potences ont été assemblées par tenons et mortaises.

Le bac annexe a été construit en fixant des planches verticalement sur des planches de sections identiques dans le sens opposé.

Pour la construction des panneaux et l'assemblage de tout l'ensemble, en plus du vissage, il a utilisé une colle extrême à toute épreuve (Bostic MSP 117 CONDITIONS EXTRÊMES), résistante au froid, à l'eau, à la chaleur...

 

Les finitions

  • Après l'assemblage du potager, il l'a entièrement poncé à la ponceuse à bande, gros grains puis grains fins, sur toutes les parties extérieures. Il aime les belles finitions Sourire
  • Tous les trous de clous des planches de palettes ont été bouchés avec une pâte à bois maison, un mélange de colle à bois et de sciure provenant des palettes.
  • Ensuite l'intérieur et l'extérieur du potager ont reçu 5 couches d'huile de lin (jusqu'à saturation )

 

La préparation des bacs pour recevoir les légumes

Il a d'abord posé une bâche PVC étanche + un géotextile + préparation du lasagne suivant mes principes (voir les schémas ci-dessous)

Bac à réserve d'eau

Lasagne

 

Coût de la construction

Environ 150 vis en acier inoxydable (vente au détail) : 10 € + 2 litres d'huile de lin : 7,60 € + 2 bâches PVC 3 m x 2 m : 15,80 € + 1 cartouche de colle extrême Bostik : 9 €, soit un total de 42,40 €, tout le reste provient de la récup.

 

Chacun sa technique

Potager de Christiane Désir Dans cette réalisation, en construisant un grand bac d'un seul bloc, il n'a pas cherché la facilité, mais tu peux confectionner des bacs rectangulaires plus petits correspondant aux longueurs de tes planches de palettes, et les placer côte à côte pour former soit un U, ou un H, ou un L comme je l'ai fait dans ma réalisation de potager sur mon balcon...Voir mon article

.

Petit rappel si tu construis sur balcon

Calcul du poids maximum que peut supporter un balcon

Le poids maximum sur une terrasse (vérifier toujours auprès du règlement de l’immeuble) est de 350 kg par m2

Ma terrasse fait 1,7095 m2

350 kg x 1,7095 = 598 kg (Poids maximum autorisé pour mon balcon)

Calcul du poids de mon bac lorsque celui-ci est rempli et gorgé d’eau

Poids du terreau saturé d’eau : +/- 1500 kg par m3

Le volume du bac = 0,1380 m3

Donc 1500 kg x 0,1380 = 207 kg (le poids équivalent au volume du bac en terreau saturé d’eau)

Il est évident que ce sont des calculs approximatifs et cela peut grandement varier en fonction du substrat utilisé dans le bac !

 

Prochain projet en cours

Un arrosage goutte à goutte, par gravité avec de l'eau de pluie, est en construction, il sera entièrement fabriqué avec du matériel de récupération, les photos, plans et explications seront fournis dans le prochain article.

Potager met de bonne humeur :)Cascade de Légumes

Un paillage vaut 10 arrosages !Cascade de légumes

 

Pour finir

Tu pourras sur BEE CURIOUS et sur jeveuxsauverlaplanete.fr, continuer à suivre nos aventures potagères. Le prochain article concernera le choix des légumes et fruits placés dans la cascade et le système de goutte à goutte Sourire il est en ligne depuis le 20 septembre 2016 (VOIR ICI)

Cet article t'a inspiré ! Et maintenant toi aussi tu veux construire ton potager en palettes... Ce qui nous ferait plaisir, c'est que tu partages les photos de ta réalisation avec nous, nous les publierons sur nos deux sites. À bientôt pour de nouvelles aventures vertes Sourire

Christiane Désir

 

 

Auteurs I Photos I Schémas I Illustrations I Plans © Christiane Désir & Frédéric Wetzel

Aller au haut