Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Index de l'article

 
Église et 
École Saint-Jean-Baptiste .

 

Pour quelles raisons une église à Baisieux Sin ?

L’actuelle église Saint-Martin, au Grand Baisieux, fut bâtie en 1842, en remplacement de celle qui, très ancienne, avait péri dans un incendie. Dès cette époque les Basilien(nes) de l’important hameau de Sin, demandaient la construction chez eux d’un lieu de culte. En effet à cette époque, l'église Saint Martin ne répondait plus géographiquement et démographiquement à la population, en 1856 Baisieux comptait 1971 habitants dont 859 pour le petit Baisieux (20 au Touquet - 164 au Daru - 221 au Marais - 111 rue des vaches - 343 à sin), la population croissait chaque année, et l'église Saint-Martin conservait ses dimensions de 1842, 400 personnes au maximum. Autre problème, les habitants de la rue des Vaches devaient marcher 3 km, été comme hiver, le dimanche et les jours fériés, pour se rendre à l'église Saint-Martin, et c'était si éloigné que les habitants du Daru, trouvaient plus commode d'aller à la messe dans la commune voisine : Willems.
 
Ci-dessous plan de l'église sur le cadastre napoléonien de 1889.

Cadastre 1889

Ci-dessous, 3 photos de l'église Saint-Jean-Baptiste de Baisieux Sin, au début du 20e siècle. (photographies estimées dans les années 1930 ?) 

Eglise Saint Jean Baptiste de Baisieux Sin

Intérieur de l'église Saint Jean Baptiste de Baisieux Sin

Autel de l'église Saint Jean Baptiste de Baisieux Sin

 

Des négociations difficiles.
En 1865, une groupe de paroissiens de Sin se rend en délégation à Baisieux Centre, leur but est de convaincre l'abbé Deberkhem, à prêter son concours à leur dessein, à savoir l'implantation d'une chapelle de secours à Baisieux, mais celui-ci les éconduit.
Certains paroissiens, se rendant régulièrement aux messes de Willems, demandent alors au curé de cette paroisse (l'abbé Pluchart) de les aider. Celui-ci échafaude arguments et projets puis se rend à Baisieux pour y rencontrer les habitants, voici ses paroles " Les trois kilomètres  qui séparent le Grand d'avec le Petit Baisieux, rendent l'accomplissement des devoirs religieux impossibles aux enfants et aux vieillards et très difficile au reste de la population. " 
Puis ce sont des querelles qui commencent, entre le curé de Willems et le curé de Baisieux via des lettres à l'évêché. Le 03 janvier 1869, l'évêque apprend par le curé de willems: l'abbé Pluchart, que la fréquentation importante du temple est alarmante, un nombre considérable de gens le fréquente, et que les 385 personnes du Daru risquent d'aller grossir les rangs des Calvinistes, le seul antidote est d'ériger une chapelle. Le 25 janvier 1869, L'évêque est convaincu qu'il faut une chapelle à Baisieux Sin, et il conseille alors à l'abbé Deberkhem d'encourager cette religieuse entreprise. 
 
Les dates importantes
- Les limites de la paroisse de la future église sont tracées par le maire en 1870,
- Après de nombreux échanges épistolaires entre la préfecture et la commune, le devis des travaux est établi, avec adjudication des travaux en mairie le 19 mai 1973.
- Au XIXème siècle une église ne se conçoit pas sans presbytère, en 1875 Le conseil municipal vote les ressources pour le construire.
- L'église est érigée en 1876 et bénie le 18 août de la même année en présence de l'abbé Deberkhem.
- La paroisse Saint-Jean-Baptiste est créée le 07 août 1879, avec nomination du curé l'abbé Gustave Deltombe, qui est donc le premier curé de la paroisse Saint-Jean-Baptiste à Baisieux
- Le 6 mars 1879, premier conseil de Fabrique.
- À Saint Jean Baptiste on y vénère une relique de Saint-Saulve.
 
Constructions supplémentaires.
- on construit une réplique de la grotte de lourde accolée à l'église.
- Très vite après la construction de l'église, vers 1880, on bâtit une école libre (privée) dans la rue de l'Église: l'école Saint-Jean-Baptiste, l'enseignement est assuré par une communauté religieuse de la Providence De Porthieu (Vosges). 
- Puis plus tard, les sœurs sont secondées par des laïques. En 1929, l'école comptait 90 élèves, et en 1983, 107 élèves avec 4 classes dont 1 maternelle.
- à partir de 1880, un cimetière jouxte l'église, il s'agrandit par la suite.
 
Évènement
À St-Jean-Baptiste, un rassemblement avait lieu chaque lundi de Pentecôte pour vénérer la relique de St Saulve. 
 
Ci-dessous vue aérienne de l'église et de l'école Saint-Jean-Baptiste dans les années 60, et une classe de l'école Saint-Jean-Baptiste en 1967

Eglise de Baisieux années 50/60

Ecole Saint Jean Baptiste 1967

 

Aller au haut