Installation du chauffe eau solaire
Partagez sans compter !
Partagez sur Facebook Partager sur Google + Twittezzzz

Les éléments composant mon kit chauffe-eau solaire

  • 2 capteurs solaires horizontaux LOGASOL SKS4.0 hautes performances à l'argon
  • 1 station de régulation KS0000106R à débit et vitesse variables
  • 3 sondes de température
  • 1 ballon triple énergies de 300 L Vitocel 100-B (solaire-électricité-chaudière bois ou gaz) VIESSMANN
  • 1 résistance électrique inox 2000w monophasée 220v, avec régulation
  • 1 vase d’expansion BUDERUS 25 L
  • Fluide caloporteur Antigel Tycofor LS de qualité alimentaire
  • 1 mitigeur pour limiter la température de l'eau sortant du ballon à 55°,vers les canalisations d'eau chaude de la maison
  • 1 groupe de sécurité
  • 10 m twin tube inox diam 16
Capteur solaire Argon
Chauffe-eau solaire Centrale de régulation du chauffe eau solaire

 

Avantages du ballon à deux échangeurs

Le solaire couvre environ 75% des besoins en eau chaude sur une année et il utilise le premier échangeur pour chauffer l'eau. Pour un ballon classique à 1 échangeur, c'est l'électricité par le biais d'une résistance qui prend le relais quand il n'y a plus de soleil. Pour un ballon à double échangeur, ça peut être une chaudière à gaz qui prend le relais (actuellement le kWh gaz est moins cher que le kWh électrique) ou encore une chaudière bois à bûches ou à granulés, en 2016 le kWh bois est 4 fois moins cher que l'électricité!

A savoir: Il est très intéressant de brancher des appareils tels que le lave-linge ou le lave-vaisselle sur l'eau chaude solaire.

 

Usage(s) supplémentaire(s)

Nous utilisons l'eau chauffée par le solaire pour alimenter le lave-linge et le lave-vaisselle en eau chaude, exemple : pour un lavage à 40°C, la machine ne consomme que 100 watts, soit 15 fois moins que la résistance de l'appareil. Le programme de lavage est plus rapide du fait que le temps de chauffe prévu avec la résistance de la machine est supprimé.

Mais attention !!! vérifiez bien sur la notice de votre lave-linge si vous pouvez introduire directement de l'eau chaude, en effet certains modèles ne sont prévus que pour l'alimentation en eau froide et l'électrovanne ne résisterait pas à de l'eau très chaude.

Vous ne retrouvez plus votre notice ? Sur le site UFC Que Choisir vous pouvez télécharger gratuitement les notices des différents modèles de grandes marques de lave-linge, et si vous n'êtes pas certain que votre machine permet l'alimentation en eau chaude, ne dépassez pas 35°, l'appoint de température se fera avec la résistance de la machine, mais vous ferez quand même de belles économies d'énergie...

Pour pouvoir utiliser cette eau chaude solaire sur un lave-linge, 3 solutions sont à votre disposition:

  1. Utilisez un robinet thermostatique, appelé aussi mitigeur (comme pour les douches) pour injecter dans la machine l'eau chaude à la température désirée, pour cela branchez ce robinet sur l'eau chaude et l'eau froide du réseau de la maison, branchez le lave linge sur la sortie d'eau mélangée du robinet thermostatique. Ensuite pour un lavage de 40° par exemple, sélectionnez 40° au robinet thermostatique ainsi qu'à la commande de température du lave linge. Au moment de chauffer l'eau, la machine reconnaîtra que la température est atteinte et passera immédiatement à la suite du programme, la seule contrainte est de manœuvrer ce robinet thermostatique après le remplissage en eau chaude, pour la suite du programme qui comprend des rinçages à l'eau froide. C'est la solution que j'utilise chez moi !
  2. Pour éviter le montage d'un robinet thermostatique cité ci-dessus, vous pouvez opter pour l'ALFA MIX, c'est un système intelligent qui gère automatiquement l'eau chaude et froide pour votre lave linge.
  3. Si vous devez remplacer votre lave-linge, achetez un modèle de machine à double alimentation d'eau ( eau chaude + eau froide). Voir 6 lave-linge possédant une double arrivée d'eau

 

Robinet thermostatique

Système d'alimentation avec robinet thermostatique.

Alpha Mix

Système d'alimentation automatisé avec l'Alpha Mix


Réglementation

Pour installer un chauffe-eau solaire sur votre toit, vous devez avoir l'accord de votre municipalité, pour cela il faut remplir et déposer dans votre mairie l'imprimé 13404 "Bordereau de dépôt à une déclaration préalable", la section qui vous concerne est : modification de façade. Téléchargez le Formulaire N°13404 Déclaration préalable

 

Coût de l'installation en 2007

  • Facture de l'installateur (Wattsol) = 7 122 €
  • Prime ADEME + Région = 700 €
  • Crédit d'impôt (50% sur matériel TTC) = 2 473 €
  • Coût net après aides = 3 949 €

En 2017, les prix ont bien baissé et pour 5000€ moins les aides de l'état (crédit d'impôt transition énergétique), vous pouvez vous procurer un très bon chauffe-eau solaire. Voir les critères d'éligibilité techniques 2017 pour obtenir ces aides.

 

Entretien

  • Régulièrement, il faut vérifier la pression dans le circuit en examinant le manomètre (dans mon cas 1 bar), et faire l'appoint si nécessaire.
  • Tous les 3 ans maximum, faire appel à un artisan qualifié pour effectuer un entretien général de votre installation.
.

Après presque 10 ans de bon fonctionnement, ce 25 novembre 2016, est arrivé le temps de la révision générale pour mon chauffe-eau solaire. Le technicien a remplacé la totalité du Fluide caloporteur Antigel, a vérifié tous les joints et a remplacé les défectueux, remplacé l'anode au magnésium du ballon, vérifié l'état de l'intérieur du ballon (calcaire), remis en pression le vase d'expansion, remplacé le groupe de sécurité, vérifié tous les paramètres de la station de régulation, et bien d'autres vérifications indispensables... 4 heures plus tard, la révision est terminée, le travail est très bien fait et le matériel fonctionne à merveille ! Facture totale : un peu plus de 500€ pour les pièces, le fluide et la main d'oeuvre. Bien entendu, pour cette tache, j'ai choisi un artisan très qualifié, spécialisé dans les marques Budérus et Viessmann, je le recommande vivement pour les gens de ma région, voici ses coordonnées :

Monsieur Antoine Gourmez,  son entreprise : A/G/P/C (plomberie, chauffage, sanitaire - installations, entretien, dépannage) est située à Marchiennes,  téléphone : 06 22 60 19 78, adresse mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Un chauffe-eau solaire haut de gamme comme celui-ci peut avoir une durée de vie de plus de 25 ans, s'il est bien entretenu.

En haut, état de l'anode au magnésium, en bas l'anode neuve

Anode

Révision générale du chauffe-eau solaire le 25 nov 2016

Entretien chauffe-eau solaire

 

Fonctionnement général de l'installation

 

Fonctionnement chauffe-eau solaire

Fonctionnement de la station de régulation

Fonctionnement station de régulation

Fonctionnement du chauffe-eau avec le solaire et une chaudière à gaz ou bois

Fonctionnement du chauffe-eau avec le solaire et une chaudière à gaz ou bois

 

Liens pour votre futur chauffe-eau solaire

Quelques conseils avant d'acheter un chauffe-eau solaire sur les sites suivants

 

Quelques conseils avant d'acheter

  • Allez voir des chauffe-eau solaires en fonctionnement chez des particuliers,  par l'intermédiaire des espaces info-énergie et faites vos visites en inter-saison ou l'hiver, car l'été même les chauffe-eau de mauvaise qualité produisent de l'eau chaude. Vous aurez ainsi plus de chance de ne pas vous tromper dans votre choix.
  • Achetez du matériel de marques connues et de certifications reconnues à l'échelle Européenne (CST bat, Solar Keymark, ....)
  • Achetez votre chauffe-eau chez un artisan ou commerçant labellisé Qualisol, qui a pignon sur rue et une bonne réputation, évitez les démarchages à domicile. Voir aussi notre article sur Consoglobe "Installer des panneaux solaires thermiques pour chauffer l'eau"

 

Des lecteurs participent à l'article

 

Bérenger m'a envoyé son témoignage en juillet 2015 :

Suite à mon courriel de l'année dernière, comme promis,  je vous transmets un retour d’expérience sur notre installation solaire thermique. Cela fait maintenant une bonne année que nous avons relié nos machines à laver (linge et vaisselle) sur l'eau chaude solaire.
  • Le lave-linge avait accepté de l'eau chaude à l'entrée (60° max) et il tient le coup, aucun signe de faiblesse, aucune fuite, nous utilisons un programme plus poussé que le " classique/éco " et le résultat est nickel ! Petit aparté, nous ne trouvons pas de bonne solution pour le liquide de rinçage, le vinaigre blanc terni la vaisselle, si vous avez une solution, nous sommes preneurs...
  • Concernant le lave-linge, le constructeur recommandait de ne pas brancher celui-ci sur l'eau chaude, nous n'avons bien sûr pas suivi cette recommandation, nous avons installé un robinet thermostatique à 30€ (40° à 60°), et la machine se comporte bien, aucune fuite, le linge est chaud à la fin de la lessive (très agréable pour le mettre à sécher!). Les cycles de lavage sont plus courts, et la consommation en énergie à nettement diminué...
De manière générale, nous avons diminué notre consommation d’électricité par mois, c'est un vrai bonheur ! de 45€ en début d'année dernière, nous sommes descendus à 30€. Et nous pouvons maintenant brancher les deux machines en même temps, le disjoncteur ne se déclenche plus, il est donc vérifié que la consommation d'électricité a largement diminué, grâce à cette utilisation complémentaire de l'eau chaude solaire.