Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Pourquoi l'isolation de la maison est utile écologiquement et économiquement ?

En France, le secteur du bâtiment représente 43% de la consommation énergétique du pays et, 22% des émissions de Co2. Il existe de nombreuses raisons d'isoler son logement :

  • Un plus grand confort
  • Une plus faible consommation d'énergie
  • La diminution de gaz à effet de serre
  • L'élimination des nuisances sonores

A l'opposé, la seule raison que l'on pourrait évoquer pour ne pas isoler est peut-être le coût !? Mais ce n'est plus convaincant, car aucun investissement n'est aussi rentable que l'isolation.

De plus, l'isolation bénéficie d'un soutient financier par le crédit d'impôt.


Définition de l'isolation thermique

L'isolation thermique est une « barrière à chaleur », elle vise à conserver la chaleur (ou la fraîcheur) à l'intérieur des espaces de vie. L'hiver, elle empêche la chaleur de s'évacuer des logements, l'été elle l'empêche de pénétrer à l'intérieur. Une bonne isolation augmente le confort en toute saison et permet de faire des économies importantes de chauffage et de climatisation. L'investissement dans des travaux d'isolation est rapidement amorti. En effet, la moitié de la facture énergétique du français moyen est dédiée au chauffage. Toutes les surfaces en contact avec l'extérieur ou avec des pièces non chauffées, sont des sources de déperditions. Ces endroits doivent systématiquement être isolés. La chaleur s'évacue par le chemin le plus facile :

  • 30% par le toit
  • 25% par les murs extérieurs (surtout les moins bien isolés)
  • 13 à 15% par les fenêtres.
  • 7% par le sol
  • 5% par les ponts thermiques

 

Ne pas négliger le sol de la maison dans le cas d'une rénovation importante. Le meilleur isolant est le vide, suivi de près par l'air sec et immobile. En règle générale, plus un matériau est léger, plus il est isolant thermiquement.

Points de déperdition de chaleur dans une maison


Comment choisir son isolant ?

Une isolation est caractérisée par sa conductivité thermique (λ) et sa résistance thermique (R)

  • La conductivité thermique est une caractéristique propre à chaque matériau. Elle indique la quantité de chaleur qui se propage par conduction thermique : en 1 seconde, à travers 1 m² d'un matériau, épais d'un 1 m, lorsque la différence de température entre les deux faces est de 1 K (1 K = 1 °C). La conductivité thermique s'exprime en W/mK. Plus la conductivité thermique (λ) est élevée, plus le matériau est conducteur de chaleur et plus elle est faible, plus le produit est isolant.
  • Un autre indicateur est la résistance thermique, la capacité d'un matériau à résister au froid et au chaud est appelée « résistance thermique » ou (R) : Plus le R est élevé, plus le produit est isolant. Exprimé en m².K/W (Kelvin par Watt), l'indice R s'obtient par le rapport de l'épaisseur en mètres sur la conductivité thermique du matériau. Exemples de conductivité de différents matériaux

Cependant, un isolant a d'autres fonctions :

  • Les propriétés hygrométriques (la capacité à laisser passer l'humidité). Une maison bien isolée qui ne respire pas sera malsaine
  • Les propriétés sanitaires, il est préférable d'utiliser des matériaux sains et naturels. Une isolation naturelle crée une ambiance saine, une maison dans laquelle on se sent bien. Les matériaux naturels sont plus sains que les matériaux synthétiques (comparatif global des isolants)
  • Le déphasage : il indique en combien d'heures après le pic de chaleur de la journée la face interne de l'isolant atteint sa température maximale. Ainsi, un bon déphasage thermique doit être de minimum 10h, car la chaleur accumulée en journée ne se transmet qu'à partir du soir, quand la température extérieure rafraîchit rapidement l'habitation

epaisseur-isolant-pour-dephasage


Les avantages et les inconvénients de l'isolation par l'extérieur

Avantages

  • Résout les problèmes de ponts thermiques par les planchers
  • Permet de profiter de l'inertie thermique des murs
  • Peut être réalisée à l'occasion d'un ravalement de façade
  • Conserve la surface habitable
  • Isolation beaucoup plus efficace

 

Inconvénients

  • L'aspect extérieur de la façade est modifié
  • Obligation de faire une déclaration de travaux
  • Il est nécessaire de monter un échafaudage
  • Dans le cas d'une copropriété, il faut que le projet soit soutenu par l'assemblée générale des copropriétaires. Le projet est donc plus lourd à monter
  • Financièrement, isoler par l'extérieur est beaucoup plus cher

Nos travaux d'isolation pour une maison écologique et économique

Dans les combles, nous avons posé du Baticoton, c'est un isolant à base de laine de coton issue de la collecte des vêtements usagés par les associations caritatives. Nous avons mis une épaisseur de 50 cm (5 x 10 cm croisés) pour un coefficient R supérieur à 13 (20 cm avaient été mis en novembre 2006, et 30 cm ont été rajoutés en mai 2010).

Caractéristiques de l'isolant :

  • Baticoton HD 100 MM, épaisseur = 10cm, R en m².K = 2.70, Conductivité thermique en W/m.k = 0.037, dimensions des rouleaux = 6m x 0,60m
  • Coefficient thermique : R > à 13 pour 50 cm (permet l'obtention d'un crédit d'impôt si il est posé par un professionnel)
  • Déphasage thermique : la chaleur met plus de 10h pour traverser les 50 cm de laine de coton recyclée
  • Isolation phonique : 2 fois plus isolant que les laines minérales avec un affaiblissement de 45 db pour 20 cm
  • Pas d'usure, pas de tassement sur la durée de vie du bâtiment

Identique au Baticoton, on trouve aussi l'isolant métisse à base de vêtements usagés, collectés et recyclés par l'association Le RELAIS. Pour acheter cet isolant, il y a le réseau commercial du relais présent dans de nombreuses régions.

Pour les murs, l'isolation d'origine se compose de 6 cm de polystyrène expansé (R = 1,5) entre la brique extérieure et le parpaing intérieur, nous avons rajouté sur les murs périphériques intérieurs, du placo TH 32 10+60 (R = 1,9).

Pour le sol du rez-de-chaussée, qui se compose d'une dalle de béton sans vide sanitaire, nous avons mis un isolant en polystyrène extrudé spécial sol de 6 cm (R = 1,8) avant de refaire la chape et de recarreler.

Caractéristiques du polystyrène extrudé

Le polystyrène extrudé (XPS) posé sur le sol offre des performances thermiques très fortes qui varient, selon l'agent gonflant : de 0.035W/(m.K), pour les performances thermiques courantes (agent gonflant CO2 recyclé) à 0.029W/(m.K) pour les performances thermiques supérieures (agent gonflant : gaz HFC). Ce polystyrène de couleur bleue, distribué sous la marque Styrofoam®, est quasiment insensible à l'humidité et offre une résistance élevée à la compression et au fluage (lente déformation ou perte d'épaisseur irréversible). Les applications les plus courantes concernent les sols et les toitures plates.

Pour les menuiseries : toutes les fenêtres sont équipées depuis 2002, de double-vitrages 4-16-4 renforcés au gaz argon.

 

Isolation des combles avec du Baticoton

Isolation des combles

 

 

Faire les travaux soi-même ?

Avant d'entreprendre, il faut bien étudier l'usage et la destination d'un isolant que l'on aura éventuellement choisi. Un matériau peut-être excellent dans les combles de la maison et moins bon sur les murs. Il faut cependant être prudent sur un point : l'auto-construction revient à priori moins cher, mais ne donne pas droit aux aides de l’État et des collectivités territoriales.


Liens pour l'isolation de votre maison

L'isolation bénéficie d'un soutient financier par le crédit d'impôt

 

Conseils importants

L'isolation doit être la première étape dans une démarche de diminution de la consommation énergétique d'une maison. Il n'est pas raisonnable d'envisager un quelconque projet de chauffage écologique (solaire thermique, chaudière bois, etc.) ou de production d'électricité photovoltaïque, sur une maison qui serait une passoire.

En matière d'énergie, moins consommer est plus important que produire mieux. Ci-dessous les certifications à connaître :

Schéma d'une habitation avec une isolation maximum (toit, murs, fenêtres, planchers etc.) et, le fonctionnement de son chauffage économique, ici un poêle à bois, avec une VMC double flux pour une bonne circulation d'air réchauffé

chauffer-maison-basse-consommation.jpg

Aller au haut