Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Passionné par cette maison et son concept, à chaque fois que je passe en Bretagne, je fais un détour pour l'admirer !


Domespace

Domespace la maison ronde, qui tourne sur elle-même.

J'ai vu son concepteur lors d'un salon sur la maison écolo à Lille. J'étais prêt à l'acheter dans les années 90, néanmoins à l'époque, obtenir un permis de construire dans le Nord de la France pour ce style de maison relevait de l'impossible !

Heureusement, les mentalités commencent à changer, Domespace la soucoupe de bois décolle enfin, les acheteurs sont de plus en plus nombreux, en France et surtout à l'étranger.

Les gens prennent conscience que le prix des énergies augmente sans cesse et, habiter dans une maison THPE ou passive, ou encore mieux dans une maison à énergie positive, devient très intéressant.

Pour commencer, voici un article de Ouest France dans lequel Patrick Marsilli son créateur, vous raconte brièvement l'histoire de sa maison, en bas d'article vous trouverez un lien très intéressant avec lequel vous pourrez entrer dans le Domespace et le visiter virtuellement en 3D.

 

Domespace la nuit

L'aventure de cette maison.

Avec de tels atouts, il devrait y en avoir partout. Pourtant, la lourdeur, l’inertie des autorités ont bien failli avoir raison de l’aventure de Patrick Marsilli. L'aventure débute en 1988, lorsqu’il construit sa propre maison ronde à Scaër dans le Finistère. Elle séduit immédiatement, et le succès est immense, mais loin de se traduire en réalités économiques. Longtemps, le Domespace n'a séduit que des passionnés, très militants, souvent écolos, en tout cas ils sont tous amoureux de la grosse toupie de bois.
A ce jour, 220 Domespaces ont été construits dans le monde. Fixes ou rotatifs, du bungalow de loisirs de 35m² jusqu’au monument de 600m². On en trouve à Taïwan, États-Unis, Nouvelle-Zélande, Allemagne (prix de l’environnement), Suisse (avec une médaille de l’innovation).

 

Les origines de la maison rotative.

Elle a été conçue par Patrick Marsilli, issu d’une famille de travailleurs du bâtiment. L'idée de la maison rotative tire son origine de la nature, de par sa forme sphérique et ses matériaux. Elle fut créée dans le but d’assurer un abri optimal et convivial. Le premier prototype apparut en 1988.

L’idée d’un montage sur roulement à billes permettant une rotation fut un élément ajouté ultérieurement. Il fut d’abord imaginé pour optimiser le montage. En effet cela permettait de construire plus vite, ainsi que de ménager le terrain aux alentours et préserver celui-ci d’un labourage dû aux engins de chantier. Puis finalement l’idée d’un socle rotatif resta et cet élément fut ajouté à ce type de construction.

Avec son style architectural très contemporain, la maison rotative utilise des matériaux propres et recyclables comme le bois. Elle s’adapte aux énergies solaires, est antisismique, anticyclonique, anti inondations. Elle est également conçue pour limiter la radioactivité. Par tous ces aspects, ce type de construction répondrait parfaitement à la question du développement durable et assurerait un environnement optimal pour les générations futures.

 

La conception de la maison Domespace "La maison qui tourne"

  • Chaleur et modularité

La forme ronde crée une ambiance chaleureuse, avec un intérieur moderne, protecteur et facilement modulable selon les envies.

  • Résistance au feu

Contrairement aux idées reçues, le bois est un matériau qui résiste très bien au feu, en utilisant par exemple de grosses sections de lamellé-collé dans l’ossature cela permet une très grande résistance au feu. En cas d’incendie, une couche de charbon se forme en surface et permet de limiter l’apport en oxygène et ainsi de freiner la combustion. De plus le bois est un matériau stable qui, contrairement à d’autres comme le béton, ne gonfle pas lorsqu’il est soumis à de fortes chaleurs, ce qui réduit les risques d’effondrement. Enfin, la combustion du bois ne dégage pas de matériaux dérivés du pétrole présent dans les murs et autres parties des constructions en béton, l'un des principaux dangers dans les incendies domestiques.

  • Bois écologique

La maison rotative est faite de bois certifié et replanté. Un bois de qualité qui bénéficie d’une garantie supérieure à 40 ans et sans aucun traitement nécessaire. Sur la photographie ci-dessous, on peut voir l'armature en bois et les grands panneaux de bois qui constituent le revêtement.

Construction Domespace

  • Haute qualité environnementale et durabilité

La maison rotative est constituée d’une couverture de bois massif. L’isolation est faite d’une couche de liège de 4 cm d’épaisseur, et d’une dernière couche de bois massif pour la « peau ». Avec toutes ces composantes, elle présente un bilan écologique exemplaire. De plus, si l’on choisit le bon bois, sa qualité n’est pas altérée par le temps. Il n’y a pas de fissuration, de gonflement, ni de tassement ou de condensation comme dans les constructions en béton.

  • Le système de rotation

Le montage d’un socle sur roulement à billes présente de nombreux avantages. Tout d’abord cela permet à la maison de suivre la course du soleil. Si elle est munie de panneaux solaires, on peut optimiser le rendement énergétique. On profite ainsi d'un changement de paysage, de la possibilité d'exposer différemment les différentes chambres ou pièces (choisir le côté sous le vent pour les chambres en cas de tempête par exemple). De plus, la construction est facilitée, pas besoin de tourner autour de la maison avec les engins. Cela permet une construction plus rapide et efficace, qui préserve et ne laboure pas le terrain environnant. Enfin, la maison est dotée d’une rotation électronique, mais aussi manuelle. La pression de trois personnes suffit à la mettre en rotation. La rotation est de 180° et peut aller jusqu'à 330° par un montage sur roue, ne gênant en rien les évacuations internes de la maison.

 

Les avantages.

  • Elle est ronde, en bois et effectue une rotation sur elle-même pour se réchauffer au soleil.
  • Très économe en énergie, elle se classe en A sur l'échelle de consommation d'énergie pour les logements.
  • S'approcher de la source de chaleur l'hiver et en intersaisons et, de s'en éloigner l'été, de vraies économies de chauffage et de climatisation sont réalisées en positionnant la partie vitrée de la maison face au soleil l'hiver ou l'inverse l'été.
  • Isolation du bruit provoqué par une tempête par ex., et vous endormir en toute tranquillité en positionnant les chambres du côté opposé.
  • Si des panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques sont fixés sur la maison, vous pouvez programmer la rotation de celle-ci pour que ces panneaux soient toujours dans une orientation optimale de rendement (vidéo en bas de page).
  • Et quel plaisir de pouvoir faire varier la luminosité en faisant défiler les paysages en fonction des saisons, de la météo ou tout simplement de ses humeurs.
  • Sa forme sphérique, à l’instar des igloos, des yourtes, la rend facile à chauffer. Très peu d’énergie suffit à la chauffer, il y a moins de perte de chaleur en hiver, et moins de pénétration de chaleur en été. Les échanges de chaleur sont ainsi fortement réduits.
  • L’isolation est faite d’une couche de 4cm de liège, ce qui fait qu’un chauffage exclusivement au bois est suffisant, donc consommation énergétique minimum.
  • La rotation permet en effet d'orienter les vitres au soleil, pour emmagasiner de la chaleur, ou bien de les tourner à l’ombre pour faire un bouclier thermique et ainsi maintenir une fraîcheur agréable à l’intérieur en été.
  • Les matériaux, c'est-à-dire le bois, sont non traités et certifiés. Il faut 5 fois moins d’énergie pour produire ce bois que pour produire du béton. Il est naturel et durable grâce à une politique de replantation. En effet, tous les bois prélevés (essentiellement cèdre rouge, mélèze, épicéa et liège) sont replantés là où ils ont été prélevés. De plus, de par ces matériaux, la maison rotative s’intègre parfaitement à un environnement naturel : Pas de pollution visuelle dans le paysage !

 

La qualité de vie dans cette maison Domespace ?

  • D'après ses propriétaires, on s’y sent tout de suite bien, comme en vacances.
  • Tout en bois, ronde, rotative et pourtant élancée, cette maison est comme un bateau, un igloo, un nid douillet. L'hiver, les baies vitrées suffiraient presque à la chauffer.
  • Avec l’appoint de la cheminée, il fait presque trop chaud.
  • Malgré sa forme ronde, elle est facilement meublable, la maison est très vaste avec deux niveaux.
  • Tout en bois lamellé-collé, isolée avec du liège, couverte de bardeaux de cèdre rouge, un vrai bouclier thermique, elle est la maison durable par excellence.

 

Quelle est sa solidité et ses économies d'énergie ?

  • Son coût est, bien sûr, supérieur au pavillon classique : environ 300 000€ pour une maison de 140m². Néanmoins pensez à en retrancher les économies d’énergie qu’elle engendre : logement classé A, empreinte carbone quasi nulle, on ne peut pas faire mieux.
  • Sa forme ronde est la plus adaptée à une faible consommation d'énergie puisque la même construction avec les mêmes matériaux dans une forme carrée perdrait 25% de performance thermique.
  • Côté solidité : de l'inaltérable qui résiste à des séismes majeurs. Elle a tenu tête à des cyclones de 280 km/h à Taïwan.

 

Quel entretien pour Domespace ?

Avec son armature en épicéa, son isolation en liège et sa couverture en cèdre rouge, le Domespace ne nécessite aucun traitement et offre une construction durable qui traversera les âges sans que ses propriétaires aient besoin de l'entretenir.

 

Un Domespace est-il plus cher qu'une maison conventionnelle ?

  • Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, un Domespace n'est pas beaucoup plus cher qu'une construction traditionnelle, du Domespace à monter soi-même jusqu'au "clé en main", les formules de construction sont adaptées à vos envies, vos capacités et votre budget.
  • Vous pouvez choisir le mode de construction qui vous convient.
  • Plusieurs modèles de Domespace ont été conçus pour des surfaces et des prix variées, voir la gamme. Pour obtenir et télécharger les prix des différents modèles, inscrivez vous sur le site et suivez la procédure.
  • Gamme Elévation (fixe) : m² habitable (> 1,80 m) = 1 300 € à 2 100 €.
  • Gamme Harmonique (rotative) : m² habitable (> 1,80 m) = 1 500 € à 3 000 €.

 

Des liens pour mieux connaître le Domespace.

 

Des vidéos.

Présentation de la maison Domespace en vidéo

Un propriétaire de Domespace donne ses impressions

Aller au haut